La terre de diatomée contre les puces

Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose mais la terre de diatomée est un produit naturel particulièrement utile. De plus en plus utilisée en agriculture biologique, elle a de nombreuses propriétés, notamment celle d’être très efficace contre les insectes tels que les tiques mais aussi les puces. Si vous souhaitez vous en débarrasser de façon durable, découvrez donc comment utiliser la terre de diatomée contre les puces.


Dans cet article : 

  • Qu’est-ce que la terre de diatomée ?
  • Les différentes propriétés de la terre de diatomée
  • Comment utiliser de la terre de diatomée contre les puces ?
  • Précautions d’emploi

Qu’est-ce que la terre de diatomée ?

La terre de diatomée a plusieurs noms dont kieselguhr, célite ou encore terre d’infusoires. Elle provient de diatomées (ou bacillariophyta) fossilisés. Il s’agit de microalgues unicellulaires qui se caractérisent par un squelette externe siliceux et que l’on trouve dans les milieux aquatiques.

La terre de diatomée est produite à partir d’une variété particulièrement poreuse de diatomées.

On trouve plusieurs qualités de terre de diatomée dans le commerce selon si elle a subi ou non une modification. La terre de diatomée calcinée ou silice cristalisée, chauffée à de très hautes températures, est irritante et ne peut être utilisée que pour la filtration.

La terre de diatomée contre les puces
Wikipédia

Pour les autres utilisations, il convient de se tourner vers une terre de diatomée de type alimentaire, ou silice amorphe. Dans le commerce, on peut la trouver sous forme de poudre particulièrement fine ou « brute ».

Où acheter la terre de diatomée ? La terre de diatomée peut s’obtenir aussi bien sur internet que dans les magasins de bricolage ou d’aliments naturels.

Les différentes propriétés de la terre de diatomée

Les usages possibles de la terre de diatomée sont nombreux. Elle est principalement connue pour ses capacités exceptionnelles de filtration, mais pas seulement.

  • Filtration : La terre de diatomée est utilisée comme filtrant pour l’épuration des eaux, notamment pour les piscines, mais également lors du filtrage du vin. Elle permet en effet de retenir de plus petites particules que les autres filtrants et permet de clarifier les liquides.
  • Dentifrice : Agissant comme un abrasif doux et naturel, la célite peut être ajoutée dans le dentifrice.
  • Alimentation animale : Sans danger pour l’homme et les animaux, la terre de diatomée de qualité alimentaire est riche en oligo-nutriments dont le fer et le magnésium. Certaines personnes l’utilisent donc pour embellir les sabots de leurs animaux mais également leur pelage.
  • Anti-UV pour plantes : En pulvérisation sur les plantes et les fruits, elle permet de les préserver des rayons UV.
  • Explosifs : En 1866, Alfred Nobel découvrit que la célite permettait de stabiliser la nitroglycérine. Il créa ainsi la dynamique, brevetée en 1867.
  • Construction et industrie : Polissage de métal, amendements des sols, la terre de diatomée est également utilisée en tant qu’isolant thermique du fait de sa porosité. De plus, elle rentre dans la composition de plusieurs types de bétons et ciments.
  • Insecticide : Ce matériau est utilisé par les particuliers et les professionnels en tant qu’insecticide. Dans l’agroalimentaire, en plus d’éloigner les insectes, elle est réputée pour préserver les grains car elle absorbe les excès d’humidité. Les insectes rampants sont particulièrement vulnérables à la terre de diatomée. Elle permet donc de lutter efficacement contre les fourmis, les punaises de lit, les poux, les cloportes, les coléoptères et perce-oreilles, les cafards mais également les tiques et les puces.
La terre de diatomée contre les puces
Wikimedia / SprocketRocket

Comment utiliser de la terre de diatomée contre les puces ?

La terre de diatomée est considérée comme un insecticide et un anti-puce naturel et est particulièrement prisée dans l’agriculture biologique. Non-toxique pour les humains et les animaux, elle peut être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur pour lutter contre les insectes, notamment les puces.

Du fait de la petite taille des particules de silice qui la composent, la terre de diatomée va tuer les parasites. Ingérée par les puces, elle va en effet entraîner chez elles des lésions du tube digestif ainsi que des lésions externes du fait des bords tranchants de ses particules.

La terre de diatomée contre les puces
Pixabay

Pour utiliser la terre de diatomée contre les puces mais aussi les tiques, il suffit d’en répandre sur les zones affectées. Étant donné qu’elle n’est pas toxique, vous pouvez en mettre à l’extérieur mais aussi à l’intérieur.

  • Terrasse, cour, mais jardinières et massifs de plantes peuvent ainsi être traités de manière totalement écologique.
  • À l’intérieur, vous pouvez l’utiliser pour les caves, les greniers, les balcons mais aussi sur les tapis, sous les meubles et dans les différentes fissures ou fentes dans lesquelles pourraient se nicher des puces.

Si vous avez des animaux domestiques, n’hésitez pas à en mettre sur leurs lieux de couchage, matelas, niches ou encore litières. Vous pouvez également en saupoudrer directement sur l’animal en répandant bien le produit sur son pelage. Il vous suffit de laisser agir la terre de diatomée durant 24h avant de bien le brosser pour ôter l’excédent et d’aspirer la terre de diatomée qui aurait pu se répandre sur les sols.

la terre de diatomée contre les puces
Pixabay

En cas d’infestation de puces, vous pouvez répéter le traitement toutes les semaines, pendant un mois. N’hésitez pas à renouveler l’application dans les zones propices à la prolifération ou au passage des insectes lorsque le produit a été dispersé ou a absorbé l’humidité.

Précautions d’emploi

Même s’il s’agit d’un produit naturel, non-toxique et écologique, il convient de respecter plusieurs précautions d’emploi.

Choisissez tout d’abord de la terre de diatomée de type alimentaire. C’est en effet la seule qui est non-toxique et qui pourra être utilisée en tant qu’insecticide.

Lors de l’application, veillez à porter des gants. Par ailleurs, si vous devez épandre de la terre de diatomée sur de grandes surfaces, n’hésitez pas à porter un masque sur votre bouche et des lunettes. À forte dose, ce produit peut en effet être en effet irritant pour les yeux et les voies respiratoires et il convient donc de se protéger.

La terre de diatomée contre les puces est donc une solution naturelle et efficace pour lutter contre ces parasites. Simple d’utilisation et non-toxique, elle vous permet d’agir sur le long terme et d’endiguer au plus tôt une infestation. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *